Blogue

Audiogram fête ses trente ans!

Audiogram célébrait  ce 4 septembre dernier ses 30 ans d’existence. Pour ceux qui ne connaissent pas cette maison de disques indépendante québécoise, sa mission est depuis maintenant trois décennies de promouvoir la liberté de création de multiples et talentueux artistes, pour la plupart québécois.

Aussi, pour fêter cet anniversaire, 30 chansons revisitées de 30 artistes ayant signé au cours des années avec la maison, sont rassemblées sur l’album «Trente» qui sera très bientôt disponible en magasin.

Mais pour ceux comme moi qui ne peuvent attendre, les magnifiques vidéos intimistes de ces artistes sont disponibles pour le plus grand plaisir de vos oreilles et de vos yeux. La musique est mise en avant-plan, mais surtout l’artiste, en toute simplicité, et en noir et blanc.

Pierre Flynn, Richard Séguin, l’hommage à Lhasa de Sela, et bien d’autres, toutes les capsules m’ont mise dans un bel état de douce nostalgie, et de tendre ravissement. Que de belles voix, que de beaux textes vibrants!

 

Je vous en propose quelques unes :

Sous les cheminées, de Richard Séguinhttp://vimeo.com/105193523

Ensorcelée de Daniel Bélanger : http://vimeo.com/105195872

De cara a la pared, de Lhasa de Sela, hommage par Yves Desrosiers et Mara Tremblay : http://vimeo.com/105236832

 

Bonne écoute!

Annie, La Fille du vent

Karim Ouellet le magnifique

Karim Ouellet le magnifique, article La Fille du vent

Karim Ouellet

Les Francofolies, c’est pour moi une occasion renouvelée à chaque année de découvrir des talents bien d’ici. Mais pour Karim Ouellet, artiste qui se retrouve dans ma «play-list» depuis déjà plusieurs mois, c’était le moment de le découvrir sur scène. Je me suis donc retrouvée à attendre un bon 45 minutes pour être proche de la scène Bell ce 16 juin dernier.

Je dois dire que je n’ai pas été déçue. À la fois généreux, chaleureux avec son public et humble, Karim a ce quelque chose de plus qui fait qu’on a envie de l’écouter nous raconter des histoires d’amour jamais banales.

Malheureusement, comme ce l’est souvent dans les shows en plein air, le son n’était pas extra : on peinait à entendre les voix (surtout les back-vocals et même Karim en début de show) et les cuivres dans les pièces plus étoffées. Les pièces plus acoustiques nous permettaient cependant de pouvoir apprécier toute la poésie des chansons.

La voix parfois filée, un peu cassée de Karim, donne vraisemblablement de la texture et de l’expressivité à ses pièces, et son passage facile en falsetto est toujours intéressant et bien intégré. La posture qu’il adoptait, typique de plusieurs guitaristes-chanteurs, n’aidait cependant sa voix et son souffle.

Le numéro final avec une chorale de 12 chanteuses pour la chanson Marie-Jo a été beau et touchant. Karim s’est de toute évidence offert une belle expérience aux Francos avec une belle équipe efficace et talentueuse. Le résultat pour moi : je n’ai pas arrêté de fredonner les paroles de tout le show 🙂 Mission accomplie pour Karim Ouellet, qui de surcroît revient d’une tournée européenne où il a assuré avec succès la première partie du célébrissime Stromaë! Je lui souhaite une longue et belle carrière!

 

Les petites choses de la vie

Bonjour 🙂

En ce presque début de longue fin de semaine, j’aimerais vous partager des recommandations pour se sentir «vivant»

En voici 5 :

1 ) Appréciez ce que vous avez, ayez de la gratitude pour tout ce que vous avez de positif dans votre vie. Même parfois les épreuves peuvent s’avérer de magnifiques occasions d’apprentissage.

2) Souriez à tous les gens que vous voyez dans votre journée Oui, c’est parfois un défi! Cependant, vous verrez à quel point, non seulement c’est contagieux, mais ça vous fera un bien immense. Personnellement, il m’arrive de tout simplement complimenter un ou une inconnu/e. Lorsque c’est sincère, vous verrez à quel point vous faites du bien aux autres 🙂

3) Mangez quelque chose de différent, d’inusité. Souvent, on a tendance à manger les mêmes plats, les mêmes recettes. Osez, allez au supermarché et prenez un fruit ou un légume ou autre chose qui vous intrigue depuis longtemps! Et surtout, revenu à la maison, prenez le temps de déguster!

4) Écoutez quelque chose d’autre. Que ce soit lors d’un concert de musique classique, un band que vous voyez annoncé dans votre café préféré, ou encore un groupe de musique conseillé par votre nouvel ami, osez accorder ne serait-ce que 5 minutes à une nouveauté musicale. Je crois personnellement que d’ouvrir son esprit à des musiques différentes nous permet de devenir des gens plus sensibles à la beauté 🙂

5) Appréciez les petites choses de la vie. Ça peut être une odeur de pain grillé le matin, le bruit de la pluie sur la vitre de votre fenêtre, une accolade échangée avec un ami de longue date, des cris de joie d’enfants, un cours de chant qui vous a fait du bien…  Le bonheur réside souvent dans les petites choses de la vie. Le tout est de s’attarder à les savourer! 🙂

Voilà! Bonne journée à vous tous et bonne longue fin de semaine!
Annie, La fille du vent

Révolution à venir du modèle médical

Un article fort intéressant de Cerveau & Psycho (sept-oct 2012) «Guérir le corps par l’esprit?» relate un revirement quant aux croyances persistantes de la médecine actuelle. Au lieu de considérer le corps comme un regroupement d’organes, dont on doit gérer les symptômes séparément, il semble que la communauté médicale commence à s’accorder pour dire que le corps et l’esprit sont étroitement et réciproquement reliés. Il était temps ne trouvez-vous pas? En effet, de nombreuses études quant à cette relation corps-esprit ont été effectuées, la première datant des années 1950, sur l’effet des émotions hostiles sur les artères coronaires.

Depuis, il a été établi que les émotions positives se trouvent d’une ampleur similaire (positive) sur la santé des gens que l’ampleur (négative) du tabac. Ce qui n’est pas peu dire! L’article rapporte également un remaniement qui devrait s’effectuer au niveau du type de modèle médical : les gens doivent être davantage responsabilisés et être impliqués dans leur santé. Dormir, bien manger, faire de l’exercice et cultiver des émotions positives.

Mon opinion :

J’ajouterais même qu’il est décisif d’être en contact avec sa nature profonde, d’être en accord avec ses aspirations profondes. Apprendre à se connaître avec joie et respect est une aventure qui mène à une meilleure santé générale. Dans un cours de chant, le corps est pris comme une globalité, et la voix et le souffle comme des témoins de votre monde intérieur. Prendre contact avec votre souffle et permettre à votre corps d’y prendre de l’expansion est un merveilleux pas de plus vers une meilleure santé.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Article en question : Cerveau & Psycho no 53 septembre-octobre 2012 pp.12-13. (octobre 2012). «Guérir le corps par l’esprit?»

La cohérence cardiaque : une histoire de coeur

J’ai personnellement découvert la cohérence cardiaque en lisant le livre de David Servan-Schreiber, «Guérir», il y a quelques années, et je l’utilise à chaque fois que j’ai besoin de me calmer, me sentir plus «groundée». La cohérence cardiaque peut s’avérer à être un outil précieux dans nos vies souvent stressantes. Elle peut s’appliquer merveilleusement bien au travail ou à la maison, et ainsi améliorer grandement notre qualité de vie, tant au niveau de notre stress que de nos relations professionnelles ou personnelles. Plus efficace que le simple «penser positivement», la cohérence cardiaque a des effets prouvés sur le cortisol (hormone du stress), le DHEA (hormone anti-vieillissement), et bien plus encore!

(suite…)

Émile Proulx-Cloutier aux Francofolies 2013

emile_proulx_cloutierFrancofolies 2013

Premier show vu et entendu: Émile Cloutier-Proulx.

Si ce nom vous dit quelque chose, ce n’est pas trop étonnant : Émile est un réalisateur, scénariste et acteur – notamment dans «Les hauts et les bas de Sophie Paquin». Par ailleurs, n’a-t-on pas tous eu une vive réaction face au incroyablement manipulateur mais tout de même attachant Damien Paquin? Eh bien, je dirais que Émile Cloutier-Proulx persiste à toucher et provoquer son auditoire!

J’admets que comme professeur de chant, je suis allée au show un peu à reculons : un comédien et un chanteur ont beau avoir en commun l’utilisation de leur corps et de leur voix dans le cadre de leur métier, ce n’est pas donné à tous les comédiens d’avoir une voix chantée bien posée. La voix était juste, empreinte d’authenticité et de vérité. Les textes toujours songés, pince-sans-rire, drôles ou touchants étaient interprétés avec sensibilité et nuances.

(suite…)

Trixie Whitley au Divan orange

photo-trixie-whitley

Je suis arrivée 1 heure et demie d’avance pour rencontrer mon ami Martin et bien sûr, avoir des places assises dans ce petit bar-spectacles si réputé de la scène indépendante de Montréal : le Divan orange.

Aimant tout particulièrement la collaboration Trixie Whitley – Daniel Lanoie dans le band Black Dub, j’étais très enthousiaste et fébrile à l’idée d’entendre ses compositions et son son bien à elle.

21h30 : Première partie. Un jeune homme à demi-rasé, les yeux un peu cernés, timide, monte sur scène. Habillé tout de noir, il prend sa guitare, s’approche du micro et …

(suite…)

Mon plus beau moment sur scène :)

Je tiens à vous partager la plus belle expérience sur scène que j’ai vécue. Elle n’était ni parfaite – j’ai évidemment beaucoup appris depuis vocalement! – ni spectaculaire, mais c’était l’expérience la plus électrisante que j’ai eu la chance de vivre sur une scène.C’était en mars 2007. J’étais alors en psychologie à l’Université de Montréal et j’avais la possibilité de participer au PsyShow (un «talent show» des étudiants du département de psychologie de l’Université de Montréal). J’ai donc saisi l’opportunité pour aller interpréter quelques chansons que j’adore sur la scène du Club Soda. Pour l’occasion, j’étais accompagnée par deux grands amis : Jérôme à la guitare, et Martin à la darbouka. Le programme allait comme suit : Como Siento Yo, des Gispsy Kings (eh oui!), August Day Song de Bebel Gilberto et Zana de Bet.e & Stef.

(suite…)