Gestion du stress

Les petites choses de la vie

Bonjour 🙂

En ce presque début de longue fin de semaine, j’aimerais vous partager des recommandations pour se sentir «vivant»

En voici 5 :

1 ) Appréciez ce que vous avez, ayez de la gratitude pour tout ce que vous avez de positif dans votre vie. Même parfois les épreuves peuvent s’avérer de magnifiques occasions d’apprentissage.

2) Souriez à tous les gens que vous voyez dans votre journée Oui, c’est parfois un défi! Cependant, vous verrez à quel point, non seulement c’est contagieux, mais ça vous fera un bien immense. Personnellement, il m’arrive de tout simplement complimenter un ou une inconnu/e. Lorsque c’est sincère, vous verrez à quel point vous faites du bien aux autres 🙂

3) Mangez quelque chose de différent, d’inusité. Souvent, on a tendance à manger les mêmes plats, les mêmes recettes. Osez, allez au supermarché et prenez un fruit ou un légume ou autre chose qui vous intrigue depuis longtemps! Et surtout, revenu à la maison, prenez le temps de déguster!

4) Écoutez quelque chose d’autre. Que ce soit lors d’un concert de musique classique, un band que vous voyez annoncé dans votre café préféré, ou encore un groupe de musique conseillé par votre nouvel ami, osez accorder ne serait-ce que 5 minutes à une nouveauté musicale. Je crois personnellement que d’ouvrir son esprit à des musiques différentes nous permet de devenir des gens plus sensibles à la beauté 🙂

5) Appréciez les petites choses de la vie. Ça peut être une odeur de pain grillé le matin, le bruit de la pluie sur la vitre de votre fenêtre, une accolade échangée avec un ami de longue date, des cris de joie d’enfants, un cours de chant qui vous a fait du bien…  Le bonheur réside souvent dans les petites choses de la vie. Le tout est de s’attarder à les savourer! 🙂

Voilà! Bonne journée à vous tous et bonne longue fin de semaine!
Annie, La fille du vent

Révolution à venir du modèle médical

Un article fort intéressant de Cerveau & Psycho (sept-oct 2012) «Guérir le corps par l’esprit?» relate un revirement quant aux croyances persistantes de la médecine actuelle. Au lieu de considérer le corps comme un regroupement d’organes, dont on doit gérer les symptômes séparément, il semble que la communauté médicale commence à s’accorder pour dire que le corps et l’esprit sont étroitement et réciproquement reliés. Il était temps ne trouvez-vous pas? En effet, de nombreuses études quant à cette relation corps-esprit ont été effectuées, la première datant des années 1950, sur l’effet des émotions hostiles sur les artères coronaires.

Depuis, il a été établi que les émotions positives se trouvent d’une ampleur similaire (positive) sur la santé des gens que l’ampleur (négative) du tabac. Ce qui n’est pas peu dire! L’article rapporte également un remaniement qui devrait s’effectuer au niveau du type de modèle médical : les gens doivent être davantage responsabilisés et être impliqués dans leur santé. Dormir, bien manger, faire de l’exercice et cultiver des émotions positives.

Mon opinion :

J’ajouterais même qu’il est décisif d’être en contact avec sa nature profonde, d’être en accord avec ses aspirations profondes. Apprendre à se connaître avec joie et respect est une aventure qui mène à une meilleure santé générale. Dans un cours de chant, le corps est pris comme une globalité, et la voix et le souffle comme des témoins de votre monde intérieur. Prendre contact avec votre souffle et permettre à votre corps d’y prendre de l’expansion est un merveilleux pas de plus vers une meilleure santé.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Article en question : Cerveau & Psycho no 53 septembre-octobre 2012 pp.12-13. (octobre 2012). «Guérir le corps par l’esprit?»

La cohérence cardiaque : une histoire de coeur

J’ai personnellement découvert la cohérence cardiaque en lisant le livre de David Servan-Schreiber, «Guérir», il y a quelques années, et je l’utilise à chaque fois que j’ai besoin de me calmer, me sentir plus «groundée». La cohérence cardiaque peut s’avérer à être un outil précieux dans nos vies souvent stressantes. Elle peut s’appliquer merveilleusement bien au travail ou à la maison, et ainsi améliorer grandement notre qualité de vie, tant au niveau de notre stress que de nos relations professionnelles ou personnelles. Plus efficace que le simple «penser positivement», la cohérence cardiaque a des effets prouvés sur le cortisol (hormone du stress), le DHEA (hormone anti-vieillissement), et bien plus encore!

(suite…)