Karim Ouellet le magnifique

Karim Ouellet le magnifique, article La Fille du vent

Karim Ouellet

Les Francofolies, c’est pour moi une occasion renouvelée à chaque année de découvrir des talents bien d’ici. Mais pour Karim Ouellet, artiste qui se retrouve dans ma «play-list» depuis déjà plusieurs mois, c’était le moment de le découvrir sur scène. Je me suis donc retrouvée à attendre un bon 45 minutes pour être proche de la scène Bell ce 16 juin dernier.

Je dois dire que je n’ai pas été déçue. À la fois généreux, chaleureux avec son public et humble, Karim a ce quelque chose de plus qui fait qu’on a envie de l’écouter nous raconter des histoires d’amour jamais banales.

Malheureusement, comme ce l’est souvent dans les shows en plein air, le son n’était pas extra : on peinait à entendre les voix (surtout les back-vocals et même Karim en début de show) et les cuivres dans les pièces plus étoffées. Les pièces plus acoustiques nous permettaient cependant de pouvoir apprécier toute la poésie des chansons.

La voix parfois filée, un peu cassée de Karim, donne vraisemblablement de la texture et de l’expressivité à ses pièces, et son passage facile en falsetto est toujours intéressant et bien intégré. La posture qu’il adoptait, typique de plusieurs guitaristes-chanteurs, n’aidait cependant sa voix et son souffle.

Le numéro final avec une chorale de 12 chanteuses pour la chanson Marie-Jo a été beau et touchant. Karim s’est de toute évidence offert une belle expérience aux Francos avec une belle équipe efficace et talentueuse. Le résultat pour moi : je n’ai pas arrêté de fredonner les paroles de tout le show 🙂 Mission accomplie pour Karim Ouellet, qui de surcroît revient d’une tournée européenne où il a assuré avec succès la première partie du célébrissime Stromaë! Je lui souhaite une longue et belle carrière!