Quelques conseils pour une santé vocale optimale durant l’hiver

Évitez de faire des sports d’hiver intensifs sans protéger votre cou et votre tête

Bien que ce conseil semble évident, un effort prolongé et intensif à l’extérieur, comme la course à pied ou le vélo, particulièrement en temps venteux et froid, peut affecter vos cordes vocales, qui sont très fragiles. Cela dit, une activité physique modérée à intense s’avère être extrêmement avantageuse pour tout chanteur, et pour tout individu, il va sans dire!

Hydratation extrême

Tout au cours de l’année, et donc même l’hiver, boire de l’eau dans votre journée s’avère essentiel. L’air devient sec, occasionné par le chauffage électrique des maisons. Aussi, boire 1,5 à 2 L d’eau est fortement recommandé. Évitez les boissons sucrées, caféinées qui ont tendance à assécher la bouche et les muqueuses. Privilégiez des boissons chaudes comme des tisanes. Une infusion au thym par exemple a des vertus antiseptiques.

En cas de rhume, privilégiez des inhalations maison

Les vaporisateurs nasaux sur le marché peuvent contenir des médicaments qui rendent les utilisateurs accros à ces produits. Privilégiez les vaporisateurs à solution saline, qui ne rendent pas dépendants à leur utilisation. Une autre façon de soulager vos symptômes du rhume est d’inhaler les vapeurs d’eau préalablement bouillie dans un bol de pyrex, une serviette au-dessus de la tête. La vapeur est très chaude au tout début, donc laissez une petite ouverture. Le soulagement est très agréable, vous verrez. Personnellement, j’aime alterner inspiration-nez, expiration-bouche, et vice-versa. Permettez-vous d’expérimenter, mais surtout de rester conscient des signes que votre corps vous donne. Certaines personnes m’ont parlé d’ajouter des huiles essentielles (Tea Tree, huile de citron) dans l’eau, mais je ne saurais vous le conseiller puisqu’il semble que ces mêmes huiles pourraient se «coller» contre les muqueuses sensibles du nez.

Nettoyage du nez – pour les plus motivés!

Puisque le chant nécessite des voix respiratoires bien dégagées, une technique propre aux yogis – le nettoyage du nez – est très intéressante. Un instrument ressemble à une petite théière, ou lota, est utilisé, et rempli d’eau saline (idéalement du sel de mer) à la température du corps, l’embout est apposé à l’entrée d’une des narines. En gardant la bouche ouverte, on fait couler l’eau saline qui ressort par l’autre narine, tout en nettoyant doucement les sinus. On fait de même pour l’autre narine, puis on se mouche le nez pour enlever délicatement l’excès d’eau encore présente, en se penchant la tête vers le bas. Cette technique peut s’avérer bien intéressante lors de rhume, pour soulager la congestion nasale. Pour les maux de gorge et mucus, une décoction bien simple et chaude au gingembre frais râpé peut être divine! Ajoutez-y une cuillère de miel et un peu de citron. Le gingembre a des propriétés anti-mucosités (et bien d’autres encore!). Vous pouvez alterner avec de l’eau chaude également, qui peut apaiser une gorge irritée. Le mot d’ordre donc : de l’eau, toujours plus d’eau!

Important

Ces conseils sont offerts à titre consultatif et ne peuvent remplacer des conseils médicaux. La consultation d’un médecin est essentielle si votre condition de santé vous préoccupe.